Kabinda/Lutte contre le banditisme : La mairie « interdit toute circulation des motos de 22h à 05h du matin »

 

Le maire de la ville de Kabinda dans la province de Lomami interdit toute circulation des motos de vingt-deux heures (22h) à 5 heures (5h) du matin. L’autorité urbaine a pris cette décision dans un arrêté urbain dont une copie est parvenue à ACTU7.CD ce lundi 28 février. L’objectif est de lutter contre les « vols plus souvent opérés aux heures creuses et que dans le mode opératoire intervient les motos ».

Joseph Kazadi Ngoyi recommande aux voyageurs entrant et sortant de la ville de Kabinda « de ne plus le faire aux heures creuses susmentionnées ».

« Attendu que ce vol est plus souvent opérés aux heures creuses et que dans le mode opératoire intervient les motos et les personnes circulant nuitamment ; attendu que ce vol trouble la paix et la quiétude des paisibles citoyens surtout les opérateurs économiques et facilitent l’infiltration des bandes de malfaiteurs profitant de l’obscurité (…) A partir de 22 heures jusqu’à 5h00’ du matin, aucune moto ni véhicule ne peut circuler dans les artères de la ville de Kabinda sous peine de sanction », lit-on dans ce document.


« Il est désormais recommandé aux voyageurs entrant et sortant la ville de Kabinda de ne plus entrer dans la ville aux heures creuses susmentionnées, au besoin attendre aux postes des péages. Les motards sortant la ville transportant certains biens assimilés aux marchandises, ne devront être libérés aux postes des péages qu’au delà de 5H30’ du matin et cela après un check in fort des faits transportés et leur destinée », a renchéri l’autorité urbaine.

Lire aussi  Naufrage à Mbandaka : "Ce drame s'ajoute à la longue liste de tragédies que connaît notre pays" (Mukwege)

Par ailleurs, il est « obligatoire » pour chaque habitants de Kabinda de fournir des renseignements aux services de sécurité en vue de « dénoncer tout cas suspect de malfaiteurs ».

Des mesures contraignantes de la police ainsi que les amendes sont envisagées dans cette batterie de décisions.

Vendredi 25 février dernier, les services de sécurité avaient annoncé l’arrestation de trois (3) bandits ayant opéré récemment dans un site pilonne d’un réseau de communication dans le quartier Camp Simba, dans la commune de Mudingayi, ville de Kabinda.

Christian Ngeleka

 

Lire aussi

Les plus populaires