Ituri : Des drapeaux des partis politiques aperçus à l’aéroport pour l’accueil du Gouverneur militaire

 

Après avoir passé près de onze (11) jours dans la capitale congolaise, le lieutenant-général Johnny Luboya Nkashama, Gouverneur militaire de l’Ituri, a regagné sa juridiction ce mardi 1er mars 2022.

À l’aéroport Murongo de Bunia, chef-lieu de l’Ituri, le Gouverneur militaire a été accueilli par plusieurs personnes chantant à tue-tête à sa gloire. Des militants des partis politiques étaient également au rendez-vous.

C’est notamment la Convention des Congolais Unis (CCU) de Lambert Mende, le Bloc Uni pour la Renaissance et l’Emergence du Congo (BUREC) de Julien Paluku et l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC) de Bahati Lukwebo. Il y avait également les militants du Congrès National Congolais (CNC) de Pius Mwabilu. Tous les militants de ces partis ont « fièrement » arboré les drapeaux de leurs formation politique.


Pour Maître Dieudonné Butembezi, avocat au barreau de l’Ituri, la présence des militants des partis politiques est un « triomphalisme inapproprié au contexte actuel ». Pour lui, un « Gouverneur militaire n’est pas l’émanation des partis politiques et donc leur présence n’était pas nécessaire à l’aéroport ».

Lire aussi  LAMUKA : La marche prévue le samedi 16 octobre partira de Rond-point Ngaba

« L’entourage du Gouverneur a péché en laissant les partis politiques venir avec les drapeaux comme ça (…) Le fait de laisser les militants venir, c’est du triomphalisme inapproprié au contexte (…) C’est un Gouverneur militaire, il n’est pas l’émanation des partis politiques (…) En faisant cela, donc on veut faire croire que ceux qui voulaient son départ ont échoué, or l’heure n’est pas appropriée à ce genre de chose (…) », commente Maître Dieudonné Butembezi dans des propos recueillis par ACTU7.CD.

Le Gouverneur militaire de l’Ituri s’est envolé à Kinshasa au lendemain de la prise en otage de plusieurs civils, le 16 février 2022, à Bambu, par les miliciens de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO). Le lieutenant-général Johnny Luboya Nkashama devrait exposer la situation sécuritaire précaire qui prévaut en Ituri à la Présidence de la République.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires