Ituri : Trois localités jadis occupées par les ADF, récupérées par les FARDC et l’UPDF

 

La vice-ministre de la défense nationale et anciens combattants a présenté une synthèse de la situation opérationnelle militaire et sécuritaire du pays « qui demeure globalement sous contrôle des forces de défense et de
sécurité ».

Lors de la réunion du conseil des ministres tenue vendredi 04 mars 2022, elle a indiqué que les opérations conjointes des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et des Forces de Défense du Peuple Ougandais (UPDF) sont entrées dans leur deuxième phase dans le territoire d’Irumu.

Selon ce membre du gouvernement, les forces mutualisées ont successivement bombardé les positions des ADF (Forces Démocratiques Alliées) dans les localités de Mapipa, Ababi et Katanga, lesquelles sont passées sous contrôle de l’Armée. L’alerte maximale des unités reste maintenue dans tous les secteurs opérationnels.


Selon le compte-rendu de cette réunion, les opérations de traque se poursuivent sur tous les axes contre l’activisme des groupes armés.

Lire aussi  Tueries en Ituri : "Les criminels sont connus et protégés" (Dr Mukwege)

« La détermination du Gouvernement reste ferme pour mobiliser davantage des moyens au profit de nos forces de sécurité dans l’objectif bien compris de ramener la paix dans cette partie de la République Démocratique du Congo », complète le porte-parole du gouvernement.

Hervé Landry Ngoyi

 

Lire aussi

Les plus populaires