Lualaba : Les femmes « invitées à s’impliquer pour protéger l’environnement »

 

 

Les femmes de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), parti cher à l’honorable Vital Kamerhe, ont, en marge de la commémoration de la journée dédiée à lutte pour les droits des femmes, organisé une conférence débat, le 20 mars dernier à l’intention des femmes lualabaise.

Plusieurs intervenantes ont défilé avec différents thèmes, question de sensibiliser les femmes sur la protection de l’environnement.

Dans sa prise de parole, Hélène Kayakez a sensibilisé les femmes à lutter contre le déboisement pour faire face au dérèglement climatique.


 » En effet, nul n’ignore la situation dans laquelle l’humanité se trouve à ce jour face au grand fléau qu’est le dérèglement climatique dû aux activités humaines caractérisées par le déboisement à grande échelle et émission de gaz à effet de serre. Bref, l’homme, par ses besoins, a réduit ses chances de survie en détruisant son environnement. Que des risques partout : inondations, érosions, canicule, disparition des espèces et destruction des écosystèmes et de la biodiversité. Si nous n’y prenons pas garde, certains oiseaux, insectes blancs seront, dans un proche avenir, expliqués comme Légende à notre progéniture, » a déclaré la présidente des femmes de l’infédération de l’UNC/Lualaba.

Et de renchérir : « Il est temps donc qu’une campagne de sensibilisation et d’éducation sur la protection de notre environnement soit initiée. Il nous faut tous mettre la main dans la patte. N’est-ce pas qu’il est dit : “Éduquer une femme, c’est éduquer toute une nation ?” “Que femme veut, Dieu veut”, dit-on. La lutte contre le déboisement en plantant des arbres devient le combat de nous tous, néanmoins pour ce long mois de mars, nous le ferons avec les femmes à la tête. Planter protégera notre terre, notre air, nos maisons et nos animaux. Donc, notre vie et celle de la génération future en dépend. Voilà ce que l’on appelle le développement durable. Chères femmes, chères filles et chères mamans de la province du Lualaba en général et de la ville de Kolwezi en particulier, tous engagées et soutenues par le Gouvernement provincial du Lualaba, levons-nous pour protéger notre environnement mains dans la main. Tous les camarades de l’Union pour la Nation Congolaise, protégeons notre environnement, pensons à ceux qui vivront demain ».

Cette cérémonie s’est déroulée sous l’œil vigilant de l’interfédéral de l’UNC/Lualaba Christian Masudi.

Pour rappel, le thème retenu pour cette année en République Démocratique du Congo (RDC) est l’autonomisation des femmes et des filles dans le contexte de la lutte contre le changement climatique et la réduction des risques des catastrophes.

Nancy Mbuyu, à Kolwezi

Lire aussi

Les plus populaires