Ituri : « L’appel à l’incivisme fiscal lancé par la société civile est un acte de rébellion » (AT policier Mambasa)

L’appel à l’incivisme fiscal fait par la coordination provinciale de la société civile dans la province de l’Ituri et relayé par le noyau de Badengaido, dans le territoire de Mambasa, est constitutif d’un « acte de rébellion ».

C’est en ces termes que l’administrateur policier du territoire de Mambasa s’est exprimé devant le comité de sécurité élargi de la chefferie de Bombo ce jeudi 2 juin 2022. Lors de la même réunion, le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste a « mis en garde les médias qui laissent passer des annonces susceptibles de créer des troubles » au sein de la communauté.

« (…) Cette affaire d’incivisme fiscal est un acte de rébellion, un acte qui vise à priver l’Etat de ses moyens et donc soulever les masses ouvrières contre les autorités établies (…) malheureusement certains médias ont relayé ces appels ici (…) Nous n’allons pas nous laisser perturber par ces appels irresponsables et dénoués de tout sens patriotique (…) », s’est exprimé le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste.


Abordant dans le même sens, le commandant de la 31e brigade des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a insisté sur le fait que « la société civile ne gouverne pas mais participe au développement du milieu ». C’est depuis deux (2) jours que la coordination de la société civile de l’Ituri a lancé un appel à l’incivisme fiscal pour « dénoncer l’insécurité grandissante depuis 2017 ». Un appel vivement critiqué dans les milieux politiques.

Andy Kambale Matuku, à Badengaido

 

Lire aussi

Les plus populaires