Ituri : Le bilan de l’attaque des ADF à Otomaber passe d’une dizaine à une vingtaine de personnes tuées (Société civile)

 

Le bilan de l’attaque survenue dans la nuit de dimanche 5 à ce lundi 6 juin 2022 contre le village Otomaber dans le sud du territoire d’Irumu, dans la chefferie de Walese Vonkutu, sur l’axe Luna-Komanda, dans la province de l’Ituri, est largement revu à la hausse.

À en croire le coordonnateur territorial de la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH) à Irumu, au total vingt-sept (27) personnes ont été tuées par les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF), auteurs de ce nouveau bain de sang. Christophe Munyanderu rapporte que près de trente (30) maisons ont également été incendiées par ces terroristes au cours de la même attaque.

Un déplacement massif des habitants ayant survécu à ce carnage s’observe depuis les premières heures dans la zone. Les corps des tués, en majorité ressortissants du Nord-Kivu, sont acheminés à la morgue de l’hôpital général d’Oicha. Certains corps gisent encore au sol, confie notre source.


Aucune communication de l’armée n’a été faite jusqu’à présent. Il y a quelques semaines, la CRDH avait déjà alerté sur la réorganisation des ADF dans la chefferie de Walese Vonkutu. Ceux-ci auraient notamment érigé un grand camp sur les collines Monge et Butani ainsi que d’autres bastions dans plusieurs villages de cette entité coutumière.

Lire aussi  Nord-Kivu - Menace du M23-RDF : La société civile de Beni préconise une guerre contre le Rwanda

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires