Ituri : 5 morts et plusieurs dégâts matériels enregistrés après une attaque rebelle dans un site minier à Djugu

Des présumés combattants de la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) ont attaqué, dans la matinée de jeudi 11 août 2022, le site minier de Bwanga, dans le secteur de Banyali-Kilo, en territoire de Djugu, dans la province de l’Ituri.

Le coordonnateur de la société civile dans cette entité qui livre l’information à la presse, indique que ce site minier est exploité par des chinois. Le bilan de l’incursion est de deux (2) sujets chinois et trois (3) militaires congolais tuées. Ces militaires étaient commis à la garde de ces expatriés chinois. D’après la même source, deux (2) chinois sont portés disparus et pourraient avoir été pris en captivité par les rebelles.

Par ailleurs, plusieurs cases ont été détruites par les rebelles avant de quitter le site. Pour l’instant, aucune source sécuritaire ne s’est prononcée sur cet incident.


Dans le territoire de Djugu, les chinois sont pris pour cible par la CODECO. En août 2021, trois (3) sujets chinois avaient été pris en otage par la CODECO lors des attaques de Lisey et Itendey. En novembre 2021, huit (8) autres chinois ont été pris en otage à Kadeza, site minier situé près de Mongwalu. Les moins chanceux sont même tués lors de ces attaques ou braquages. En décembre de la même année, l’ambassade de la Chine en République Démocratique du Congo (RDC) avait exhorté ses ressortissants à évacuer le Nord-Kivu, le Sud-Kivu et l’Ituri.

Lire aussi  Sud-Kivu : Situation confuse à Mudusa, maisons et véhicules attaqués, une personne brulée, la RN5 barricadée

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires