RDC : Les dieux ont-ils maudit le football congolais ?

 

La question vaut son pesant d’or au regard des défaites en série de l’équipe nationale de football. Les Léopards enregistrent des défaites tant au niveau mondial que des compétitions continentales. La scène fait craindre à une débâcle irrémédiable du football congolais.


C’est désormais une règle qui fonde les préoccupations de plus d’un. Le samedi 04 juin par exemple, les Léopards de la RDC ont déçu face à l’équipe nationale du Gabon au stade des martyrs de la pentecôte dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2023. La nation a été réduite davantage après la défaite des congolais à domicile contre les Gabonais arrivés tardivement à Kinshasa pour des raisons de logistique. Il faut souligner ici que les joueurs gabonais ont passé la nuit à l’aéroport de Barcelone faute d’avion pour les emmener à Kinshasa. Après moulte tentatives de faire annuler la rencontre, l’option de la repousser tardivement va primer. Ce qui a été validé jusqu’à amener les visiteurs à la victoire.

C’est une parenthèse qui illustre à partie le mal. L’équipe nationale de football de la RDC a cessé d’exister depuis les vieux beaux temps de Mutubile et Kabongo ou de Kalala dans les années soixante dix, confie un spécialiste du football congolais. Le pays fait face à un manque criant de politique nationale dans le domaine du sport en général, déplore-t-il. Force est de faire constater que les disciplines sportives congolaises sont à majorité soumises à la loi de chacun pour soi.


La désorganisation et l’anarchie sont érigées en maître dans ce secteur.

Triste réalité qui noie l’honneur du pays et lui fait perdre des milliers et des milliers d’argent. Vivement l’IGF au sport.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires