Union sacrée : Bahati en disgrâce ?

 

Cadre de l’Union Sacrée de la Nation, USN, Modeste Bahati Lukuebo affiche un déséquilibre qui appelle à plusieurs questionnements au regard des faits qui le soutiennent. Il n’y a pas de fumée sans feu, dit une sagesse aussi âgée que l’humanité.


Les jours qui passent seront peut-être riches en révélations mais en attendant, des analystes s’accordent sur les derniers coups contre Bahati. La Destitution du ministre de l’économie, l’invalidation du gouverneur de la Tshopo par le conseil d’État, guéguerre avec Mboso pour la désignation du candidat juge à la cour constitutionnelle (combat gagné par Mboso), les bruits sur la pétition en gestion contre lui sont là quelques éléments qui concourent à s’interroger si le leader de l’AFDC serait en disgrâce au sein de l’Union Sacrée.

La politique est ce terrain où tous les coups sont permis. L’opinion se souviendra d’un puissant des puissants, celui que d’aucuns appellaient l’oreille du chef, Jean Marc Kabund pilote infaillible de cette même plateforme aujourd’hui en disgrâce totale et sans appel. Bahati Lukuebo est appelé à voir au-delà de la limite pour ne pas être surpris par la nouvelle couleur du caméléon, fait noter un spécialiste des questions politiques.



La mort en politique n’a pas de date, insiste l’interlocuteur d’actu7.cd. Seulement et aussi, le dernier mot revient à Félix Tshisekedi sur l’avenir, le devenir et les animateurs de l’Union Sacrée. Wait end see.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires