Mbuji-Mayi : Kibassa Maliba lance les travaux du forum sur les Télécoms et les TIC

 

Mardi 14 juin 2022, le ministre des postes télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication, PTNTIC, a procédé à l’ouverture des travaux du forum sur les Télécoms et les TIC.


Ces assises s’inscrivent dans le cadre de la journée mondiale des télécommunications célébrée le 17 mai de chaque année.

 

A en croire, Kibassa Maliba, « en ce jour de commémoration de la Journée Mondiale des Télécommunications et de la Société de l’Information, journée Normalement déclarée pour le 17 mai de chaque année et instaurée en novembre 2006, par la Conférence des plénipotentiaires de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), réunie à Antalya (Turquie), c’est pour moi un réel plaisir de venir célébrer cette journée ici à Mbuji-Mayi et de nourrir les échanges autour du thème « Les technologies numériques au service des personnes âgées et du vieillissement en bonne santé », thème arrêté par le conseil pour l’année 2022″, a déclaré le ministre des PTNTIC.


Il a expliqué que « l’objectif du choix de ce thème est de sensibiliser tous les pays membres de l’UIT sur l’importance de dédier les technologies numériques au service des personnes âgées. Le but étant, bien évidemment, de contribuer à leur vieillissement en bonne santé ».

Pour le fils de feu Kibassa Maliba père fondateur de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, « dans les pays développés, les personnes âgées utilisent relativement plus les nouvelles technologies. Ceci est dû au fait que d’une part les technologies numériques dans ces pays sont plus avancées, et d’autre part, la connaissance de l’outil numérique ainsi que le contenu local à la portée de tous ».

« Cette journée a pour but non seulement à encourager la réflexion et les échanges d’idées autour du thème adopté par le Conseil mais aussi à sensibiliser l’opinion sur les perspectives qu’ouvre l’adoption, utilisation et l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les domaines notamment de sante, de l’économique, de l’éducation du social, ainsi qu’aux moyens permettant de réduire la fracture numérique », a-t-il dit.

Dans son mot, le patron des PTNTIC a fait savoir que « le gouvernement s’engage à faciliter la mise en œuvre des infrastructures adéquates, répondant aux exigences de développement des télécommunications ».

« La modernisation de notre pays souhaitée par le Chef de l’Etat Son Excellence Felix Antoine Tshisekedi et par le Gouvernement du premier ministre Sama Lukonde, impose que nous adoptions dès à présent un mode de vie basé sur les technologies les plus avancées, et également les comportements qui leur correspondent et ce, sans laisser personne de côté. Les télécommunications et technologie numérique ne peuvent se développer que lorsque le pays dispose d’une infrastructure et des ressources adéquates, capables de les rendre accessibles et abordables à tous », a souligné le ministre.

Et de renchérir, « l’économie numérique que nous voulons tous pour le développement de notre pays afin de répondre à la problématique de l’usage du numérique par les personnes âgées exige d’une part les préalables relatifs à la connectivité à l’Internet, à la littératie numérique et d’autre part à ceux relatifs à la pénétration du numérique évaluée en termes d’utilisation des Technologies de l’Information et de la Communication dans les domaines d’activités tels que les soins de santé spécialement pour les personnes âgées, l’éducation, la finance, le commerce, la gouvernance, l’agriculture, et aussi l’utilisation des réseaux sociaux par les personnes âgées pour rester actifs et connectés à leur proches ».

« Conscient du défi dont fait face le secteur des télécommunications dont je suis responsable, le Gouvernement de la République à travers ma modeste personne s’engage à faciliter la mise en œuvre des infrastructures adéquates, répondant aux exigences de développement des télécommunications et d’une économie forte et prospère pour notre pays. Ces infrastructures permettront à la population congolaise en général et aux personnes âgées en particulier d’accéder à un internet de qualité et ce, à moindre coût. Nous analysons également les différentes modalités de création d’un environnement propice aux investissements et à l’innovation dans l’économie numérique se basant sur les partenariats public et privé et/ou d’autres types de partenariats multipartites incluant le gouvernement, le secteur privé, la société civile et les autres parties prenantes », a martelé Kibassa Maliba.

Il a par ailleurs annoncé, que « nous nous engageons à mettre en place toutes les dispositions réglementaire ainsi que des allègements fiscaux adaptés aux exigences des meilleures pratiques internationales essentiellement afin d’attirer les plus d’investisseurs qui viendraient déployer des infrastructures dans le but de renfoncer le taux de pénétration qui s’avère à ce jour faible en RDC en général et dans les milieux péri-urbains et ruraux en particulier ».

Avant de terminer, Kibassa Maliba a « remercié tous les opérateurs, acteurs et partenaires du secteur des télécommunications et TIC en RDC, et les encourage à ne ménager aucun effort dans leur travail de promotion des Technologies de l’Information et de la Communication surtout pour les personnes âgées afin que celles-ci se sentent intégrées et moins isolées, et les assurer de notre soutien afin que leur action soit encore plus efficace ».

Il s’avère important de noter que ces travaux ont été ouverts en présence de plusieurs autorités notamment le gouverneur a.i du Kasaï Oriental.

Après l’allocution du ministre, les travaux se poursuivre en commissions autour de quatre sous-thèmes à savoir :

1. La réorganisation et les perspectives d’avenir du marché des télécoms et des TIC après la publication de la Loi Nº20/017 du 25 novembre 2020 relative aux télécoms et aux TIC;

2. la Poste congolaise pour l’émergence d’une société de l’information après la publication de la Loi N°20/017 DU 25 novembre 2020 relative aux télécoms et aux TIC;

3. l’économie des mesures d’application accompagnant la
reforme issue de la loi N° 20/017 du 25 novembre 2020 relative aux télécoms et aux TIC;

4. L’avenir de la fibre optique en RDC après la promulgation
de la loi N°20/017 du 25 Novembre 2020 relative aux télécoms et aux TIC.

Ce forum initialement prévu au mois de mai, avait été reporté au mois de juin suite à certaines charges d’État du ministre des PTNTIC.

La journée mondiale des télécommunications marque la célébration de deux événements importants pour l’UIT (Union Internationale des Télécommunications). De la naissance du télégraphe aux communications par satellite et à l’Internet, en passant par la radiodiffusion sonore et télévisuelle, les travaux de l’Union ont contribué à tirer parti des potentialités scientifiques et technologiques pour répondre à un besoin fondamental de l’homme, celui de communiquer.

CP

 

 

Lire aussi

Les plus populaires