Ituri-DGRPI : la tête d’Alain Maurice D’Zbob réclamée par ses bourreaux (Tribune)

 

La tête du directeur général de la direction générale des recettes de la province de l’Ituri (DGRPI), Alain Maurice D’Zbob est toujours réclamée par ses bourreaux.


Malgré sa ferme volonté d’impulser une nouvelle dynamique à la direction générale des recettes de la province de l’Ituri (DGRPI), le directeur général de cette régie financière de la province continue de faire l’objet des attaques.

Dans le souci d’apporter l’efficacité dans les rangs des agents et cadres de cette régie financière de l’Ituri, le Directeur général de la DGRPI, Alain Maurice D’Zbob, a procédé en février dernier à la permutation des agents. Objectif: redynamiser la maximisation des recettes publiques afin de mobiliser plus de revenus à la province.


Après cette décision du manager de la DGRPI, Il a été observé un climat hostile de certains agents qui ont décidé de boycotter la décision administrative au point de faire recours à la justice.

Et pourtant depuis sa nomination à la tête de cette régie financière, le Directeur général de la DGRPI s’est engagé à insuffler une réelle volonté de changement.

Alain Maurice D’Zbob a indiqué que pour mettre en place une meilleure captage des recettes dans le secteur des brasseries, il a été organisé une réunion à Kampala en Ouganda avec les différents acteurs concernés.

Mais ces assises n’ont été bien accueillie par ceux qui ouvrent dans le noir et qui veulent maintenir la province de l’Ituri dans la pauvreté.

« Nous avons eu une réunion à Kampala dans le souci de créer le meilleur cadre de captage des recettes dans le secteur des bières qui n’attend plus la correspondance de l’autorité , cela ne plaît pas non plus à ceux qui ont déjà des habitudes de détournement »

D’après les sources de la DGRPI, Il a été établi que depuis le début de l’année 64% des recettes collectées par la cette régie financière sont constitués des actes où la régie évolue seule et le reste vient d’autres actes avec les services d’assiettes et autres subventions.

Les conflits entre les différentes institutions en province sont à la base du sous-développement des plusieurs provinces de la République démocratique du Congo RDC.

Lors la dernière conférence des gouverneurs organisée à Kinshasa en décembre 2021, le président de la République, Félix Tshisekedi avait instruit aux gouverneurs et aux présidents des assemblées provinciales de tout mettre en œuvre pour pacifier la gestion des provinces.

Malgré cette recommandation du Chef de l’État, plusieurs personnalités se considèrent bien placés, soit bénéficiant du soutien de leurs partis politiques sèment encore les désordres dans la gestion de la chose publique.

Ses prouesses depuis sa nomination l’année dernière à la tête de la direction générale des Recettes de la Province de l’Ituri « DGRPI », n’empêche pas les ennemis au changement de recourir aux moyens peu catholique pour ternir l’image de ce responsable de cette régie financière.

Alain Maurice D’Zbob regrette que les attaques ouvertes déclenchées lors de la permutation de février dernier se poursuivent jusqu’à ce que alors que la province a plus besoin des moyens financiers pour faire face à l’insécurité occasionnée par les groupes armés.

 

 

Lire aussi

Les plus populaires