Nord-Kivu : Des déplacés de guerre vivent dans des conditions difficiles à Beni

Les déplacés de geure ayant fui les atrocités des rebelles ougandais ADF, cantonnés dans différents sites en territoire de Beni, traversent une vie misérable. Ils vivent sans assistance aucune de la part des autorités gouvernementales voire de certaines Organisations humanitaires.


Dans la commune de Oicha, chef-lieu dudit territoire, les uns vivent dans les familles d’accueil les autres répartis dans les sites de l’école primaire Mwangaza et Luvangira respectivement dans les Quartiers Masosi et Oicha premier. Ils lancent donc un cris d’alarme aux personnes de bonne volonté, écoles, églises pour ne citer que ceux-là de leur venir au secours avant que le pire n’arrive.

Suite à cette même situation dans la commune de Bulongo dans ce même territoire, la plus part des enfants sont victimes de malnutrition, chose que condamne l’ONGDH, le Bon Samaritain Béni territoire. Kambale Kitsa son premier vice-président, appelle le service compétent à la pacification urgente de la partie Est de la RDC.


Par ailleurs, dans la commune rurale d’Eringeti, plusieurs enfants sèchent les cours à l’école suite à cette même situation d’insécurité, les uns par manque des fournitures scolaires, les autres par manque de frais pour leur scolarisation. La convention pour le respect des droits humains, CRDH, s’en inquiète. Siméon Muvunga son secrétaire permanent national appelle le gouvernement à s’y pencher urgemment.

Il sied de noter que depuis maintenant 7 ans, le territoire de Beni est sous menace des groupes armés négatifs parmis lesquels la nébuleuse ADF.

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires