Kasaï Central : Le gouverneur sortant « traduit en justice pour détournement présumé de 170.000 USD »

Le gouverneur sortant de la province du Kasaï Central est traduit en justice par l’Assemblée provinciale pour détournement présumé de cent soixante dix mille (170.000 USD) dollars américains. L’organe délibérant a, au cours de la plénière de lundi 20 juin 2022, examiné la mise en accusation sollicitée par un groupe de députés provinciaux contre Tharcisse Kabatusuile.


Jérôme Muntu Woma, ancien président de l’organe délibérant déchu est également mis en accusation. Il lui est reproché d’avoir facilité la sortie frauduleuse du montant précité en connivence avec le gouverneur intérimaire sans l’autorisation de la plénière.

Après que les incriminés aient présenté leurs moyens de défense, les élus provinciaux sont passés au vote de la mise en accusation.


Sur vingt trois (23) députés provinciaux présents dans la salle, dix sept (17) ont voté pour la mise en accusation de Tharcisse Kabatusuila Mbuyamba et seize pour Jérôme Muntu Woma. Dans ce cas de figure, il sera impossible de traduire l’ancien président de l’Assemblée Provinciale en justice. L’ancien président de l’Assemblée Provinciale Jérôme Muntu Woma ne sera pas traduit en justice car n’ayant pas reçu 16+1 voix selon le réglement intérieur de l’Assemblée Provinciale.

Et par conséquent, le gouverneur sortant est traduit en justice à la cour de cassation où il pourra se justifier de la sortie de cette somme.

Le député Jérôme Muntu a été déchu en date du 06 juin 2022 pour mégestion après vote de la pétition initiée contre lui par un groupe d’élus.

Christian Ngeleka

 

Lire aussi

Les plus populaires