Construction Grand marché (Zando) : La mer à boire !

 

Parmi les caractéristiques d’une autorité politique, c’est cette capacité de bouger les lignes. Le contraire en tout cas, n’est pas démontrable.


C’est toute la raison de s’interroger sur le dossier Construction imminente du Marché central communément appelé « Zando » tel que l’a prétendu le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila qui mobilisa à son temps et à sa cause la sphère politique du pays faisant croire au caractère sérieux de sa démarche qui, aujourd’hui l’a réduit au silence après avoir essuyé un échec sans précédent.

Pour mener à bon port son aventure sans lendemain, Ngobila avait sollicité la bénédiction de la plus haute autorité du pays à qui il a vendu du vent. En bon joueur sans résultat attendu de lui, il s’est fait fort du soutien complice de l’assemblée provinciale de Kinshasa.
L’ancien maître de Yumbi a joué et gagné. Le dossier « Zando » a été relégué en arrière plan à la grande désolation de non seulement les vendeurs et vendeuses d’un lieu hyper frequenté mais aussi des kinoises et kinois habitués du du Marché central « Zando » où tout se vendait aux prix adaptés à toutes les bourses.


Devant un cas de figure d’une initiative sans lendemain, une mer à boire, la logique veut que l’on se rebiffe en aidant le président de la République sur qui pèse la lourde tâche de redorer l’image ternie du pays en commençant par la capitale Kinshasa à recadrer le tir pour mieux sauter.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires