Rutshuru : Un notable « dénonce le massacre d’une vingtaine de personnes par les génocidaires RDF à Bikenge et Ruvumu »

 

Mardi 21juin 2022, « les miliciens de Kagame déguisés en M23 et leurs alliés de l’armée rwandaise, ont massacré une vingtaine de personnes » vers l’Est du territoire de Rutshuru précisément à Bikenge et Ruvumu, annonce Aimé Mukanda, notable de Rutshuru.


A l’en croire, « les habitants de la localité de Bikenke dans le groupement de Kisigari se sont déplacés en masse, car depuis 2h du matin de mardi les RDF/M23 étaient en train de tuer les paisibles populations avec «Kafuni» c’est-à-dire le derrière de la houe. Nous citons entre autres la famille de : Munyamahane-Make, Habi- Butusi, Sikubwabo -Mahame, Constantine -Tuyishime, Gakara – Bagaya, Basiri – Mugabukize, Leta – Mugabukize et 9 autres personnes dont leurs noms ne sont pas encore connus ».

« Nous condamnons cet acte ignoble et nous demandons à la CIRGL de mener des enquêtes appropriées pour que les coupables soient transférés devant la cour pénale internationale pour crimes de guerre et génocide contre la population civile. Nous prendrons à témoins la MONUSCO (les grands observateurs) qui étaient basés à Shangi qui ont fuit hier soir laissant la population dans le désespoir. Une vingtaine de personnes seraient tuées dans cet acte de génocide et d’autres fusillés par des balles réelles et éclats de bombes lancées par les terroristes », a déploré Aimé Mukanda Mbusa.



Il s’avère important de préciser que les services de sécurité dans la région ne se sont pas encore prononcés sur cette information.

Depuis quelques jours, des éléments de l’armée rwandaise ont envahi quelques villages sur le territoire congolais où ils commettent des exactions contre les populations civiles, dénoncent des sources locales.

Rédaction

 

Lire aussi

Les plus populaires