Goma : Le militaire tué à la frontière congolo-rwandaise inhumé ce lundi

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont rendu, lundi au stade Afia de Goma, les derniers hommages au militaire Mokili Kingombe, tué par la police rwandaise à la petite barrière poste frontalier entre la RDC et le Rwanda.


Les cérémonies de derniers hommages ont été organisées en présence du Gouverneur militaire du Nord-Kivu le lieutenant général Constant Ndima et de plusieurs autres officiers supérieurs des Forces armées de la RDC.

Après la cérémonie, le cortège funèbre s’est dirigé au cimetière Chemin de paradis situé dans le quartier Mugunga, partie ouest de la ville de Goma où il a été déposée à sa dernière demeure en présence de centaines de personnes venues accompagner le corps de celui qu’il qualifie « de héro ».


Le 17 juin, le soldat Mokili Kingombe avait franchi la frontière rwandaise et tirer sur des policiers Rwandais avant d’être abattu à son tour.

Le gouvernement congolais avait annoncé que le mécanisme conjoint de vérification de la CIRGL avait déjà été saisi pour éclaircir les circonstances de cet Incident.

David Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires