Activisme des ADF à Walese Vonkutu : « Faut-il attendre qu’on extermine la population civile pour intervenir ?  » (CRDH aux autorités)

La montée de l’activisme des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans la chefferie de Walese Vonkutu au sud du territoire d’Irumu dans la province de l’Ituri inquiète plus d’un du jour au lendemain. C’est le cas de la Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH) qui vient d’alerter sur les tueries subies au quotidien par les quelques populations qui résistent encore.

Dans une dépêche émise ce jeudi 7 juillet 2022, cette organisation de défense des droits humains informe que les ADF ont de nouveau endeuillé cette partie du territoire d’Irumu. Christophe Munyanderu, coordinateur territorial de cette ONG, renseigne qu’un civil a été tué la nuit dernière par ces rebelles au village Mambaka, à au moins six (6) kilomètres à l’ouest de Otomaber, sur la route Komanda-Luna.

La CRDH qui alerte depuis plusieurs mois sur l’établissement des bastions des ADF dans la zone, « s’inquiète » du retard pris dans le lancement des opérations militaires contre ces terroristes qui « seraient en train de consolider leurs positions dans la zone ».


« (…) Otomaber et Bwanasula restent l’épicentre des rebelles ADF dans la chefferie de Walese Vonkutu (…)
Ces ADF ont installé plusieurs bases à l’ouest de ce village et surtout son bastion de Madina 2 installé sur la colline Butani (…) L’ennemi s’est bien installé là-bas (…) Nous réitérons notre demande, lançons un SOS aux autorités militaires de passer à l’action de frapper, de traquer l’ennemi. L’armée doit intervenir le plus vite possible, il ne faudrait pas attendre qu’on extermine la population civile pour intervenir (…) », déclare Christophe Munyanderu dans des propos recueillis par ACTU7.CD.

Au cours d’un entretien sur Radio Okapi, le colonel Mack Hazukay, porte-parole des opérations militaires conjointes entre les armées ougandaise (UPDF) et congolaise (FARDC) a indiqué que la troisième phase de ces opérations se déroulait normalement. Depuis le 30 novembre 2021, l’UPDF appuie l’armée congolaise pour traquer les rebelles ougandais des ADF dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires