Kasaï/Kamonia : Les coupeurs de route attaquent par balle le vehicule de la Croix-Rouge et poignardent un négociant de diamant

Des homme armées ont attaqué, l’après-midi de mercredi 06 juillet 2022, un négociant de diamant et un véhicule de la Croix-Rouge de la RDC branche du Kasaï. Les faits se sont produits dans le village Kapola, territoire de Tshikapa (Kasaï) dans l’axe Tshikapa-kamonia.

D’après le chef de division de communication et relations publiques de la Croix-Rouge Kasaï, Emmanuel Nsampula qui livre l’information, ces personnes armées non autrement identifiées ont attaqué, à arme à feu, ce trafiquant connu sous le nom de Jean-Luc Bizala, directeur de la socièté libanaise « ALAA Malabargem » basée dans la commune rurale de Kamonia pour acheter les diamant.

Dans cette attaque, une somme allant de mille deux cents (1200) dollars américains et un colis de diamant estimé à 2.500 USD ont été emportés par ces bandits. La même source précise que « ce vehicule de la Croix-Rouge porté à son bord huit (8) personnes, et après les attaques à coût de balle réelle, aucun volontaire n’a été touché. »

Lire aussi  Réforme du secteur de sécurité : Le RRSSJ formule moult recommandations aux autorités, dont l'allocation d'un budget conséquent pour le processus en 2022

« Les motocyclistes, quant à eux, sont ravis de tous ceux qu’ils avaient, même cas pour les agents de la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) envoyés pour la cartographie d’où tous les telephones qu’ils avaient sont ravis », ajoute la même source.

Le chef de groupement de Mungamba confirme la nouvelle et explique que les activités sont restées paralysées toute la soirée de ce mercredi dans ce village, car les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) commis au poste Kapola, ont pourchassé ces bandits qui sont partis en débandade et aucune perte en vies humaines n’est encore signalée.

Ce tronçon devient de plus en plus insécurisé. Au mois d’avril dernier, un trafiquant de diamant connu sous le nom de Moka le Champion, a été attaqué avant de ravir une somme de 3.500 USD et un colis de diamant.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires