Goma : 2 blessés par balles dans des manifestations Anti-MONUSCO

 

Deux (2) personnes ont été blessées par balles dans des manifestations contre la mission onusienne en RDC (MONUSCO) à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, ce lundi 25 juillet 2022.


Il s’agit de deux (2) jeunes manifestants qui ont été touchés l’un au pieds et l’autre à la poitrine, alors que les éléments de la MONUSCO faisaient usage des tirs de sommation pour disperser les manifestants très en colère et qui ne jurent que sur le départ de cette mission jugée inutile.

Les blessés ont été conduits dans une structure sanitaire de la place pour les premiers soins alors que des manifestations se poursuivent toujours au site de la MONUSCO situé dans le quartier Katindo.


Les manifestants exigent le départ de la MONUSCO qui, selon eux, « n’arrive toujours pas à stabiliser l’Est du pays » alors que plusieurs groupes armé continuent à semer la peur dans ce milieu.

David Lupemba, à Goma

 

Lire aussi

Les plus populaires