Ituri : Le gouverneur militaire menace de dévoiler les noms des députés provinciaux qui « instrumentalisent les miliciens »

Certains députés provinciaux de l’Ituri sont impliqués dans la résurgence de l’insécurité que connaît la province. C’est la révélation du gouverneur militaire de cette entité qui menace de rendre publiques les identités de ces élus.

Au cours d’une communication faite devant la presse ce mardi 9 août 2022, le lieutenant-général Johnny Luboya Nkashama s’est, une fois de plus, montré très critique, sans les citer, des députés provinciaux qui, selon lui, sont à la base de l’enlisement de la situation. En a croire l’autorité provinciale, ces élus provinciaux manipulent les miliciens en les rendant réfractaires au processus de paix.

« (…)Au moins nous avons les noms des députés provinciaux (…) Ils sont entrain d’instrumentaliser les jeunes gens pour qu’ils déposent les armes (…) Le moment va venir où je vais citer leurs noms (…) », a promis le gouverneur militaire de l’Ituri devant la presse.


Depuis quelques semaines, la province de l’Ituri a basculé dans une instabilité de façon inattendue. Alors les principaux groupes armés locaux (FPIC,CODECO,FRPI) se sont engagés à cesser les hostilités, les violences ont repris de plus belle. Pour compliquer davantage la situation sécuritaire, les Forces Démocratiques Alliées (ADF) actifs dans le territoire d’Irumu, continuent à tuer des civils. Au moins vingt (20) personnes ont péri le week-end dernier dans deux (2) attaques survenues sur l’axe Komanda-Mambasa.

Lire aussi  RDC-L'armée Rwandaise sur le sol congolais : Lubaya condamne le silence du gouvernement et ses démentis intempestifs

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires