Nord-Kivu : Des terroristes M23 accusés d’exploitation illicite des minerais à Rutshuru

Il y a deux mois environ, les terroristes du mouvement du vingt-trois mars (M23) contrôlent quatre (4) groupements du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu), avec l’appui du gouvernement Rwandais.

La notabilité qui confirme l’information à ACTU7.CD ce mercredi 10 août 2022, accuse ces rebelles d’exploitation illicite des minerais dans le groupement Jomba-Kinyamahura à un endroit dit Kurimisioni non loin de la paroisse catholique de Jomba-Kinyamahura.

Aimé Mbusa Mukanda, l’un des notables dans ce territoire qui fait cette alerte indique que « c’est depuis lundi 08 août de l’année en cours que ces inciviques ont commencé cette salle besogne ». Il demande à la population de se souder derrière les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) pour mettre en déroute les rebelles M23, qui sèment du jour au lendemain la terreur et la désolation dans le chef des habitants.


L’occupation de cette entité territoriale a occasionné un déplacement massif des habitants pour des régions supposées sécurisées. Les quatre (4) groupement sous occupation des M23 sont : Jomba, Busanza, Bweza et Kisigari.

Lire aussi  RDC : L'armée recrute les militaires de rang à Butembo

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires