Nord-Kivu : le gouverneur militaire à Butembo pour calmer la tension

 

Le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Constant Ndima, est arrivé dans la ville commerciale de Butembo, ce lundi 15 août 2022. C’est pour notamment calmer la tension qui sévit dans la région depuis des manifestations contre la mission onusienne voire l’attaque de la prison de Kakwangura par des rebelles ADF.

L’autorité provinciale est accompagnée du Commissaire provincial de la Police national Congolaise (PNC), le Commissaire divisionnaire adjoint, Aba Van Ang. Constant Ndima dit suivre de près la situation qui sévit dans la ville de Butembo. Il appelle les manifestants au calme.

« Notre gouvernement s’était réuni et le chef de l’Etat a présenté ses sincères condoléances à tous ceux qui souffrent dans la chair. Il a lancé aussi un appel au calme et à la retenue pour notre jeunesse. En tant que Gouverneur, nous arrivons ici sur le lieu pour relayer le même message à notre jeunesse. Comme vous le savez, une mort encore de plus, c’est une mort de trop », a-t-il brièvement déclaré à la presse locale.

Lire aussi  Goma : Deux morts dans une attaque armée à Ndosho

C’est dans un contexte particulier que le gouverneur militaire du Nord-Kivu arrive dans la ville de Butembo. La ville est sous tension depuis les manifestations contre la mission onusienne. A cela s’est ajoutée l’attaque de la prison centrale par les ADF. Ce qui a débouché à l’évasion de plus de 800 détenus. S’en est suivi, vendredi dernier, la mort de 5 policiers et l’incendie de 3 Jeeps de la Police lors des échauffourés à Kangothe, sortie nord de Butembo.

Ange Masika

 

Lire aussi

Les plus populaires