Mukwege, l’ombre des impérialistes ?

 

L’heure est venue de s’interroger sur les vraies motivations des prises de position de Denis Mukwege devenu très actif depuis l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi.

Le médecin prix Nobel 2018, s’est illustré par un activisme politique comme jamais auparavant. Le régime en place semble sa cible principale. Au cours de ses nombreux déplacements dont la source de financement est sujette à caution, Mukwege ne rate pas l’occasion de tirer sur sa cible. Pas plus tard que mardi, lors d’une conférence plutôt scientifique, le nouvel opposant a réédité ses exploits en s’attaquant à la diplomatie congolaise qu’il juge au bas de l’échelle suite à l’entrée des troupes burundaises dans l’Est du pays pour traquer les groupes armés tel que l’a souhaité la communauté des Etats de l’Afrique de l’Est, EAC.

À scruter de près les faits et gestes de Denis Mukwege, des analystes estiment que l’homme est un arbre qui cache la forêt. Les jours à venir seront certainement riches en révélations. Denis Mukwege s’est de plus en plus affiché sans retenu du côté des lobbies et autres impérialistes qui n’attendent que l’occasion pour sauter comme de coutume sur les institutions politiques. De s’interroger de nouveau, Mukwege serait-il l’ombre des impérialistes ?
C’est une piste à explorer, confie un spécialiste de la politique africaine.

Lire aussi  Agression rwandaise : Katumbi a vendu sa langue !

C’est ici le lieu d’interpeller les masses populaires au regard de la marche historique du pays. Les congolais sont appelés à la vigilance pour démasquer les agents des impérialistes jetés en pâture à une certaine époque par les nationalistes avec à leur tête Lumumba.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires