Et Mukwege, la nouvelle star politique abandonna les malades à Panzi !

Le médecin s’est taillé la peau d’une star politique se camouflant sous l’étoffe de conférencier scientifique dans les universités à travers le pays.

Au cours de ses rencontres avec le monde estudiantin, Mukwege met à profit ces moments pour cracher le venin sur le pouvoir, question de s’attirer la sympathie de l’assistance venue savourer plutôt ses prouesses en sciences médicales. Le prix Nobel de la paix 2018 a laissé transparaître via son pré- carré ses vraies intentions. Celles, de pointer le nez à la présidentielle de 2023. C’est son droit, fait noter un analyste.

Seulement nuance-t-il en se questionnant, que deviendront les nombreux malades de Panzi ? La politique à laquelle a goutté Mukwege rime- t- elle avec la science médicale pour laquelle il a consacré sa vie avec dévouement en réparant les femmes victimes de viols ? En dernier lieu, des observateurs pointent une main noire derrière le médecin, plus loin, une fourchette non négligeable d’analystes soupçonnent la nouvelle star politique de rouler pour le compte des français qui lui auraient assuré leur soutien en 2023. Oh! Ce Congo des pro-américains, pro- français, pro-belges et patati patata… Quand est-ce que les prétendus candidats serviront-ils les intérêts des congolais? À Mukwege de répondre.


Zamenga Odimbale

Lire aussi  Union Sacrée : Katumbi chauve-souris ?

Lire aussi

Les plus populaires