Ituri : Une rumeur sur la présence des ADF à la base d’une panique à Some

Matinée pluvieuse, agitée et confuse ce mardi 23 août 2022, au village Some, à au moins vingt-six (26) kilomètres au sud de Mambasa, dans la province de l’Ituri.

À la base de cette confusion, des rumeurs sur la présence supposée des combattants des Forces Démocratiques Alliées (ADF) aux abords de ce village. Pris de panique, les habitants ont couru dans tous les sens, certains en prenant la direction de Mayuano, apprend-t-on des sources locales.

L’attaché de presse près l’administration militaire du territoire de Mambasa indique que cette panique a été créée par des personnes ayant aperçu des militaires loyalistes qui sont en patrouille de combat dans la zone. Jules César Katsipa « regrette que les gens ne font plus confiance à l’armée et se fient plus à la rumeur ».


Le calme est revenu dans le village, mais « certaines personnes préfèrent quitter le village par peur », indique un habitant de Some joint par ACTU7.CD.

Lire aussi  Ituri : La liste de participants à la table-ronde sur l'état de siège au coeur des polémiques

Depuis deux (2) semaines, la chefferie de Babila Bakwanza, dans le territoire de Mambasa, fait face à l’activisme accru des ADF. Localisés dans la forêt entre Mambasa et Lolwa, ces rebelles ont attaqué plusieurs villages tuant une vingtaine de civils et forçant des milliers d’autres à quitter leurs villages.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires