Butembo : Un mineur en possession de l’arme de feu commandant adjoint de la police volée à Kangothe, arrêté par l’armée

 

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent l’arrestation d’un mineur de quatorze (14) ans, en possession de l’arme individuelle de feu lieutenant-colonel Van Nzenze Bavon, commandant adjoint de la police ville de Butembo (Nord-kivu).

Cet engin de geurre selon le capitaine Anthony Mwalishayi, porte-parole des opérations Sokola un (1) grand Nord qui livre la nouvelle à ACTU7.CD, de type pistolet automatique, a été volé à côté de huit (8) autres, trois (3) véhicules calcinés, et cinq (5) agents de l’ordre tués, et, ce dans une attaque des miliciens Maï-Maï, qui avaient infiltré une manifestation Anti-Monusco à Kangothe, près de Butembo.

Ce jeune homme, a été arrêté vif vendredi 26 août 2022. Pour l’instant, il est en train d’être auditionné par le service compétent pour plus de renseignements.


Le 12 août 2022, les inciviques armés ont tendu une embuscade cintre une délégation des éléments de l’ordre, alors qu’ils se rendaient à Butembo pour étouffer une manifestation Anti-Monusco ; embuscade qui s’est soldée par la mort de 4 éléments de la police, plusieurs autres grièvement blessés dont le commandant adjoint de la police nationale congolaise (PNC) ville de Butembo, lui qui a succombé de ses blessures mercredi 24 août l’année en cours, à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Lire aussi  Goma : Des habitants "craignent une montée exponentielle de l'insécurité suite à l'intégration du pays à la communauté des Etats de l'Afrique de l'Est"

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires