Nord-Kivu : de passage ce lundi à Beni, Bintou Keïta s’attaque à l’armée et à la police

 

La représentante du secrétaire général de l’organisation des Nations-Unies pour la stabilisation au Congo ( MONUSCO) en République Démocratique du Congo (RDC), a été de passage pendant quelques heures, ce lundi 29 août 2022 dans la ville cosmopolite de Beni.

Elle a d’abord reconnu certains défis de ses troupes sur le sol congolais. Devant la presse, Bintou Keïta s’est également attaquée aux éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo ( FARDC) et ceux de la Police Nationale Congolaise ( PNC) « qui partagent aussi un bilan mitigé et sombre ayant conduit à l’arrivée de la MONUSCO au Congo ».

Elle a aussi condamné les violences qui ont conduit à la mort de certains casques bleus de la MONUSCO et de la population lors des manifestations exigeant le départ de la MONUSCO du sol congolais. Selon elle, il y a dans la communauté ceux qui demandent le départ de la MONUSCO comme ceux qui s’y opposent.

Lire aussi  Concert de Fally Ipupa au Stade des Martyrs : Le bilan passe à 11 morts dont deux policiers

Parlant de la relocalisation de la MONUSCO de la ville de Butembo, Bintou Keïta précise qu’il s’agit d’une suspension momentanée des activités qui vont bientôt reprendre dans la zone contrairement aux dires des autorités congolaises.

Il y a quelques semaines, des manifestations pour exiger le départ de la MONUSCO se sont multipliées dans différentes parties de la province du Nord-Kivu, occasionnant des morts, des blessés et d’incendies.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires