Kasaï : Aucun sujet congolais rapatrié officiellement de l’Angola par le HCR n’est abandonné à la frontière de Kamako (AT de Tshikapa)

Plusieurs bouches de la bande frontalière de Kamako au Kasaï parlent du délaissement des rapatriés volontaires de l’Angola dans la cité de Kamako.

Joint à ce sujet, l’administrateur du territoire de Tshikapa, Jean Paul Kunzo précise qu' »aucun rapatrié officiel facilité par le haut commissariat pour le réfugié HCR n’est abandonné à son triste sort à Kamako ».

« Aucun rapatrié de l’HCR n’est délaissé à Kamako, plusieurs de ceux qui disent ainsi sont ceux qui sortent d’une manière clandestine, ils éprouvent des difficultés dès leur sortie et même lors de leur séjour dans la bande frontalière cherchant comment rejoindre leurs milieux d’habitation », précise-t-il


D’après Jean Paul Kunzo, « dans 48 Heures, un autre convois de touts les congolais rapatriés se trouvant encore dans le site de transit de Kamako seront ramenés vers leurs lieux habituels ».

L’AT Jean Paul KUNZU « déplore par ailleurs le comportement des congolais qui vont en Angola clandestinement, ces derniers éprouvent des difficultés énormes pour leur réinsertion sociale ».

Lire aussi  Mai Ndombe : Le projet d'édit budgétaire chiffré à 115 milliards CDF jugé recevable

Depuis un moment, la cité frontalière de Kamako est envahie par les congolais rapatriés volontaires par le HCR. Ce rapatriemet est intervenu quelques jours après l’ouverture officielle de la frontière entre l’Angola et la RDC.

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires