ARPTC : Opérateurs télécoms, entreprises et services publics sensibilisés sur la lutte contre l’installation sauvage de la fibre optique à Kinshasa

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo, ARPTC, a initié ce mardi 30 août 2022 à Silikin Village, une rencontre réunissant les parties prenantes notamment les opérateurs Télécoms et autres acteurs concernés à savoir les entreprises et services publics (Office des routes, OVD, SNEL, REGIDESO…) afin de mettre en place un mécanisme de protection et de coordination du déploiement de la fibre optique. Ce, afin de sécuriser des infrastructures métropolitaines en fibre optique, face d’une part, au sabotage par des personnes mal intentionnées et non identifiées, et d’autre part, par les travaux de génie civil organisés dans la ville de Kinshasa,

Cette réunion de travail a été lancée par le mot d’introduction de M. Christian KATENDE, Président du Collège de l’ARPTC, qui a rappelé l’importance de la coordination des travaux d’installation de toutes les infrastructures dont l’Etat a besoin (tuyauterie, câblage de fil électrique en cuivre, coaxial et/ou en fibre…), car cela permettra de les sécuriser et d’en éviter le double investissement, lit-on dans une dépêche de l’ARPTC transmise au média non-aligné.

Lire aussi  RDC : lancement de l'opération d'immatriculation des agents publics par la ministre de la fonction publique à la CNSSAP

Il a aussi relevé qu’à ce jour, la fibre optique devient incontournable pour le développement du pays.


Faisant suite aux échanges et contributions des différents acteurs présents à cette réunion, M. Dominique MUNGIMBA, Directeur de la Direction Régulation des Marchés Télécoms (DRMT), a procédé à la présentation de l’état des lieux des infrastructures des télécoms avant de lancer le débat sur l’expérience de chaque entité et la procédure adoptée lors de la réalisation des travaux.

Afin de garantir le respect des lois en vigueur en RDC, un exposé du cadre légal et réglementaire a été fait par la Direction des Réglementations des Affaires Juridiques de l’ARPTC. Ce rappel a consisté à sensibiliser les participants sur les dispositions prévues par la nouvelle loi sur les Télécommunications devant être respectées par toutes les parties prenantes.

« En outre, pour une meilleure coordination des travaux de déploiement et en attendant la publication par l’ARPTC de la directive sur les normes, les participants ont décidé de mettre en place un Comité permanent de coordination des travaux de génie civil », précise-t-on.

Lire aussi  Ituri : Un chef de village décapité par des présumés miliciens Maï-Maï à Mambasa

Il s’avère important de signaler que plusieurs réunions suivront afin que la problématique sur l’installation de la fibre optique dans les artères publiques de la ville de Kinshasa soit complètement résolue.

Rédaction

Lire aussi

Les plus populaires