Delly Sessanga à propos des émoluments des députés : « Avec les mécanismes des invisibles, on atteint 21.000$ »

 

La déclaration de Martin Fayulu qui s’insurge contre les émoluments des députés nationaux (élevés à 21.000$ par mois) continue à alimenter le débat au pays. Delly Sessanga qui réagit sur cette question apporte son soutien au candidat malheureux à la présidentielle de 2018.

L’élu de Luiza dans le Kasaï-Central révèle que le salaire d’un député national ne s’élève pas à 21.000 dollars américains tout d’un coup. Mais, « avec les mécanismes des invisibles, on atteint 21.000$ », comme le dénonce Martin Fayulu.

« Ce qui est vrai, un député touche aux termes des émoluments, 16 millions de Franc Congolais. Et vous avez d’autres rubriques qui sont alimentées en terme de soutien, de prime et qui peuvent atteindre ce montant là (21.000$) », précise le président du Parti politique Envol dans une réaction postée sur les réseaux sociaux.


À lui d’ajouter, « ça fait depuis 4 ans que j’ai demandé non seulement qu’on puisse réduire ce salaire et au moment où je m’y indignais, le niveau de rémunération était à 13 mille dollars américains, inférieur au niveau allégué aujourd’hui. J’ai demandé que ce salaire soit plafonné à 4 mille dollars américains. J’ai été vilipendé par tous et traité de populiste pour avoir dit cela ».

Lire aussi  Kinsahsa - Sit-in interdit devant la CENI : 4 policiers blessés, zéro mort et zéro blessé côté manifestants

À l’instar de Martin Fayulu, Delly Sessanga, Jean-Marc Kabund avait aussi dénoncé le train de vie élevé des institutions. Mais la volonté reste encore théorique, même si le Chef de l’État Félix Tshisekedi avait lui-même appelé une réduction sensible de train vie des institutions.

En réaction, le collectif de députés nationaux de 26 province qui tacle Martin Fayulu dénonce « la calomnie qui caractérise le message du leader de l’ECIDé ». Selon Gratien Iracan, Martin Fayulu veut soulever le peuple contre l’Assemblée Nationale.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires