Ituri : 21 morts après la tentative d’attaque des ADF à Biakato (Société civile)

Les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) viennent d’endeuiller une fois de plus la province de l’Ituri. Au cours d’une tentative d’attaque mardi 30 août 2022, à Biakato, dans le territoire de Mambasa, ces rebelles ont causé mort et désolation.

À en croire le coordonnateur de la société civile de la chefferie de Babila Babombi, les rebelles ougandais ADF ont tué dix-neuf (19) personnes. De leur côté, ils ont perdu deux (2) de leurs combattants. Kasereka Sivamwenda renseigne que ces personnes ont été tuées par les ADF après avoir été mis en déroute par l’armée. C’est dans leur fuite que ces terroristes ont tué, essentiellement à la machette, toute personne qu’ils retrouvaient sur leur chemin, précise cet acteur social.

La société civile de Babila Babombi appelle l’armée à traquer ces terroristes qui auraient établi leur base-arrière dans une zone située entre les territoires de Beni, Irumu et Mambasa.

Lire aussi  Beni/État de siège : Des jeunes dans la rue pour protester contre l'insécurité (situation en cours)

Aucune source sécuritaire n’a ni confirmé ni infirmé ce bilan. Au cours d’une tentative d’attaque mardi 30 août 2022, à Biakato, les ADF ont été vigoureusement repoussés par l’armée. Malheureusement ces rebelles ont massacré des civils qu’ils retrouvaient sur leur chemin.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires