Justice : Au moins 80 Hauts Magistrats prêtent serment devant Tshisekedi

Ils étaient près de 80, ces Hauts Magistrats membres de la Cour de Cassation, du Conseil d’Etat et ceux des parquets près ces juridictions ainsi que les magistrats de la Cour des Comptes devant le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour la cérémonie de prestation de serment avant leur entrée en fonction.

Ces Hauts magistrats de l’Ordre judiciaire et ceux de l’Ordre administratif nouvellement nommés respectivement le 30 juillet et le 27 juin 2022 ont juré devant le Magistrat suprême  » de respecter la Constitution et les lois de la République démocratique du Congo et de remplir loyalement et fidèlement, avec honneur et dignité, les fonctions qui leur sont confiées ».

Le président de la république, en sa qualité de Magistrat Suprême , a pris acte de leur serment.


Tour à tour, le Procureur Général près la Cour de Cassation Mvonde Mambu Firmin , le premier président du Conseil d’Etat Mme Odio Nonde Marthe, le Procureur Général près le Conseil d’Etat M. Iluta Ikombe Yamama , les Conseillers à la Cour de Cassation, le Premier Avocat général près la Cour de Cassation, les Avocats Généraux près la Cour de Cassation,
les deux présidents au Conseil d’Etat: Funga et Esambo, les Conseillers au Conseil d’Etat , les avocats près le Conseil d’Etat , le Premier Président de la Cour des Comptes M. Munganga Ngwaka Jimmy, le Procureur Général près la Cour des Comptes , les présidents des chambres à la Cour des Comptes , les Conseillers Maîtres à la Cour des comptes et les 34 Conseillers Référendaires à la Cour des Comptes se sont acquittés de cette obligation constitutionnelle devant le président de la république.

Lire aussi  Grâce présidentielle à Butembo : 46 détenus libérés de la prison de Kakwangura

La cérémonie de ce jour revêt un caractère particulier car elle traduit la volonté du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de poursuivre, sans désemparer, les réformes entreprises au sein de l’appareil judiciaire congolais .

Pour les assermentés , cette cérémonie va au delà du seul aspect protocolaire; c’est « un engagement solennel pour eux de respecter la constitution et les lois du pays dans l’exercice de leurs fonctions », a précisé le Conseiller Politique du président de la république.

Cette série de nominations procède aussi du souci du président Félix Tshisekedi de consolider l’état de droit dans notre pays.

C’est une première pour la Cour des comptes , 35 ans après, de voir ses conseillers Maîtres et Conseillers référendaires prêter serment en présence du président de la république et devant son autorité.

Forts de ce serment , les assermentés de la Cour de compte vont renforcer le travail de police financière réalisés par l’Inspection générale des finances ( IGF).

Lire aussi  Ituri : l'ECIDé Luc Malembe libéré après 7 mois de détention

C’est un renfort bien apprécié par Jules Alingete dans son travail de lutte contre la prédation et la gabegie financière.

CP

Lire aussi

Les plus populaires