Programme de développement de 145 territoires : Bahati « insiste sur les mécanismes d’encadrement » pour empêcher le détournement des fonds

 

Bahati Lukwebo, président du sénat salue le projet de reconstruction de la République Démocratique du Congo, initié par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, à partir de la base. Il s’agit du programme de développement de 145 territoires qui selon lui, suscite « un grand intérêt auprès de nos populations, notamment celles de l’arrière pays ».

« Pour ce faire, j’invite le gouvernement à ne ménager aucun effort pour la réussite totale de cette vision grandiose de l’autorité suprême, qui vise l’intégration de toutes les Entités territoriales Décentralisées de notre grand et beau pays dans le processus de développement intégral », a déclaré Bahati Lukwebo dans son discours d’ouverture de la session parlementaire de septembre, ce jeudi 15 septembre.

Et pour éviter de revivre les réalités 100 jours dans son volet inachevé des maisons préfabriquées suite au détournement des fonds alloués à ce secteur, Bahati Lukwebo « insiste sur la mise en place des mécanismes d’encadrement ».


« J’insiste sur la nécessité de mettre en place des mécanismes d’encadrement afin que ce projet ne souffre d’aucune entrave surtout, qu’il faudra éviter le détournement des fonds qui seront disponibilisés pour la mise à exécution dudit projet », prévient le numéro 1 de la chambre haute du parlement.

Pendant ce temps, des voix se lèvent et commencent déjà à dénoncer le flou qui entourent ce programme dans l’attribution des marchés. Dans ses précédentes publications, le média en ligne non-aligné a révélé que trois marchés dans le cadre de ce projet, ont été attribués à une entreprise nouvellement créée et ne possédant aucune expérience sur le terrain.

Josué Mfutila

 

Lire aussi

Les plus populaires