Nord-Kivu : Le chef de la milice Maï-Maï Kyandenga aux arrêts (Armée)

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent avoir mis la main sur Kambale Kupaku Kyandenga, grand leader du mouvement Maï-Maï Kyandenga, également supplétif des Forces Démocratiques Alliées (ADF).

Opérant dans la partie ouest de Eringeti-Otomaber et dans les périphéries de l’entité de Biakato, c’est à Butembo où ce chef rebelle a été capturé ce dimanche 18 septembre 2022 par l’armée.

L’information est confirmée à ACTU7.CD par le capitaine Anthony Mualishayi, porte-parole des opérations sokola un (1) grand Nord, qui ajoute que dix (10) de ses combattants viennent aussi d’être arrêtés.


Cette région n’est pas encore tirée d’affaires sur des cas de tueries. Des rebelles ougandais des ADF et certaines fractions des Maï-Maï sont toujours opérationnels avec des incursions ou embuscades. L’armée n’a cessé d’affirmer que les efforts se conjuguent pour juguler la crise sécuritaire qui frappe de plein fouet cette partie de la RDC.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires