RDC : Tshisekedi « préconise la création d’une Task Force pour lutter contre les accidents de la circulation »

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi a préconisé, vendredi 16 septembre, la création d’une Task Force en vue de renforcer la sécurité routière sur les routes nationales et lutter contre les accidents de la circulation sur la voie publique. Il a communiqué ce projet lors de la soixante-neuvième (69ème) réunion du Conseil des Ministres tenue en présentiel à la cité de l’Union Africaine, à Kinshasa.

Le porte-parole du Gouvernement congolais Patrick Muyaya a indiqué que « l’organisation de la mobilité des personnes et des biens sur le territoire national est une question d’intérêt national qui a un impact indéniable sur l’économie et la productivité de notre pays ». Ce pendant, souligne-t-il, « le Chef de l’État reste préoccupé par une récurrence inquiétante des cas d’accidents de circulation causés par le stationnement sur la voie publique des engins roulants (souvent chargés de fortes capacités de tonnage), en panne ou victimes d’accidents, particulièrement sur les routes nationales reliant la capitale aux provinces ».

« Il devient plus qu’urgent de mettre fin à ce phénomène qui s’amplifie et tend à se normaliser, alors qu’il est la source de nombreux accidents avec des pertes en vies humaines et des dégâts matériels considérables », a indiqué Félix Antoine Tshisekedi cité par le porte-parole du Gouvernement.


En outre, le Président de la République a appelé à la définition des stratégies devant conduire, sur le court terme, à la mise en œuvre d’actions ciblées ; et sur le moyen et long terme, à la formulation des politiques publiques appropriées afin de sécuriser les routes à travers notamment des mécanismes de dépannage et d’alerte en cas d’accidents et de pannes, la construction d’aires de repos, des centres de santé de premiers secours aux abords des routes nationales.

Par ailleurs, poursuit le Ministre de la Communication et Médias Patrick Muyaya, le Président Tshisekedi a instruit le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Décentralisation, sous la supervision du Premier Ministre, de travailler en coordination avec les différents Gouverneurs ainsi que les animateurs des institutions publiques concernées par la mobilité des personnes afin de constituer, de toute urgence, cette Task Force pour prendre toutes les mesures idoines à ce sujet.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires