Goma : 75 militaires proches du Lieutenant général Yav dépouillés de toutes les armes lourdes en leur possession

 

L’information a été confirmée en début d’après-midi par plusieurs sources militaires. Septante-Cinq (75) militaires proches du Lieutenant général Philémon Yav, arrêté lundi et transféré à la prison centrale de Makala, ont été dépouillés de toutes les armes lourdes en leur possession ce jeudi 22 septembre 2022.

Selon nos sources, ces 75 militaires proches du Lieutenant Général Yav commandant de la 3 ème zone de défense des Forces Armées de la RDC arrêté lundi, ont été interpellés ce jeudi avant d’être relaxés par la suite après avoir été dépouillés de toutes les armes lourdes qu’ils avaient en leur possession.

Ces derniers n’ont été autorisés qu’à rester avec leurs armes individuelles, apprend-t-on des mêmes sources qui « précisent qu’il s’agit d’une mesure préventive suite aux soupçons de haute trahison et de tentative de coup d’Etat qui pèsent sur le Lieutenant Général Philémon Yav détenu au pavillon 8 de la prison centrale de Makala ».


Des sources dignes de foi ont annoncé depuis mardi dans la matinée, l’arrestation et le transfert à Kinshasa de cet officier supérieur des FARDC « suite aux soupçons de haute trahison et de tentative de coup d’Etat qu’il planifiait avec une puissance étrangère ».

Rédaction

 

Lire aussi

Les plus populaires