Saluant le discours de Tshisekedi à l’ONU, la DYPRO de C. Mutamba promet de déférer les autorités rwandaises devant la CPI pour crimes de guerre, crimes d’agression…

« A l’ONU, la RDC a livré le message qu’il faut, au lieu qu’il faut et au moment qu’il faut. La DYPRO va déférer les autorités rwandaises devant la CPI pour crimes de guerre, crimes d’agression et crimes contre l’humanité commis à l’Est de la RDC », lit-on dans une politique de la Dynamique Progressiste Révolutionnaire/Opposition Républicaine.

D’après le président de cette plateforme politique, l’histoire retiendra qu’à la 77ème Assemblée annuelle de l’ONU à New-York, la République Démocratique du Congo a haussé le ton sur toute la constellation des complices de la déstructuration du Congo-Kinshasa.

« La Dynamique Progressiste Révolutionnaire (DYPRO), plateforme de
l’opposition républicaine partage intégralement la position défendue à la
77ème Assemblée Générale de l’Organisation des Nations-Unies par le
Gouvernement de la République Démocratique du Congo à travers le discours du Président de la République », dit Constant Mutamba qui souligne « qu’à partir de cette date du 20 septembre 2022 : Hommes, Femmes, Enfants, Blessés de guerre, Déplacés de guerre, Orphelins de père et de mère dont les parents ont été fauchés par la barbarie Rwando-ougandaise ainsi que les veufs et les veuves qui ne rêveront plus jamais leurs conjoints décédés à la suite des massacres, tueries atroces et exécutions sommaires de la part des terroristes du Rwanda, peuvent enfin hisser un soupir d’espoir que tous les crimes de guerre, crimes contre l’humanité et crimes de génocide commis en République Démocratique du Congo seront revendiqués aux véritables auteurs de cette tragédie qui n’a fait que trop durer ».


« Une nouvelle page paradigmatique s’ouvre pour la RDC offrant une
nouvelle conduite politique à tout notre peuple de savoir vivre en résistant à toute guerre, à toute provocation, à toute inamicalité, à toute prédation de nos ressources naturelles et à toute tentative de recolonisation », indique la DYPRO.

Jeff Kaleb Hobiang

Lire aussi

Les plus populaires