Ass. Nat. : état de siège de nouveau prorogé, certains députés « appellent le Chef de l’Etat à écouter l’opinion qui ne trouve pas son compte dans cette mesure »

La plénière tenue mercredi 28 septembre 2022 au Palais du peuple de Lingwala a examiné et adopté le projet de loi portant prorogation de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu ainsi que vingt (20) projets de lois pris par le Chef de l’Etat pendant la période d’habilitation. Si pour les ordonnances-lois, tous les exposés des motifs ont été votés, article par article, pour le projet de loi portant prorogation de l’état de siège, le vote nominal a été requis.

Cependant, avant le vote, plusieurs députés ont souhaité que les prochaines prorogations fassent l’objet d’un éclairage et des recommandations de la commission Défense et Sécurité sur l’opportunité ou non de cette mesure d’exception.

D’autres encore ont déploré les faiblesses ainsi que les dysfonctionnements observés dans l’appareil de sécurité du pays. Certains députés ont appelé « le Chef de l’Etat à écouter l’opinion qui ne trouve pas son compte dans cette mesure d’exception, laquelle n’a pas permis d’atteindre les objectifs ».

Lire aussi  Ituri : Morts d'hommes et dégâts matériels lors d'une attaque armée des rebelles CODECO à Andisa

« À la place, cette opinion réclame plutôt un état d’urgence. Car, à ses yeux, cette mesure serait mieux indiquée afin de restaurer l’autorité politico-administrative civile et laisser les militaires s’occuper des opérations militaires », a dit un élu.

Lors de son intervention face à la presse internationale, le Président de la République Félix Tshisekedi était plutôt satisfaisant des résultats jusque-là obtenus suite à l’état de siège. Il a estimé que « ce n’est pas en une année de l’état de siège qu’on va éradiquer la violence qui a envahi l’Est de la RDC pendant plus de 20 ans ».

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires