Beni : le bilan de l’attaque rebelle à Beu-Manyama passe de 13 à 20 morts

 

Le bilan de la récente attaque des rebelles ougandais ADF ( Forces Démocratiques Alliées) dans la localité de Beu-Manyama, plus précisément dans le village de Kota-Okola est revu à la hausse. Il passe de treize (13) à vingt (20) personnes sauvagement abattues.

Kinos Kathuo, président de la société civile, localité de Mamove qui confirme la nouvelle à ACTU7.CD, parle d’environ cinq (5) motos incendiées aux côtés des portés disparus.

Il rappelle à occasion que ces djihadistes ont depuis un certain temps installé leurs bastions dans différents villages de Beu-Manyama et ses environs. Il « appelle par ailleurs les autorités gouvernementales à se pencher d’urgence sur cette question afin que ces immoraux soient délogés de cette partie du territoire de Beni ( Nord-kivu).


La nuit du dimanche au lundi 3 octobre 2022, les rebelles ougandais ADF ont signé une nouvelle incursion contre la localité ci-haut citée. Sur place ils ont tué plusieurs personnes sans être inquiétés avant qu’ils ne soient pourchassés par les FARDC plus tard.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires