PTNTIC/Clôture l’atelier sur la libéralisation du marché des Télécoms et du secteur des TIC : A. Kibassa promet de favoriser un climat de confiance pour des investissements accrus

Le Ministre des PTNTIC (Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) a clôturé jeudi 06 octobre 2022 à Kinshasa, l’atelier sur la libéralisation du marché des Télécoms et du secteur des TIC.

Ouvert mercredi 05 octobre, cet atelier ayant pour thème : « la route vers la libéralisation du marché, comment atteindre l’accès universel au haut débit en RDC d’ici 2030 », a permis aux parties prenantes dont les opérateurs télécoms des secteurs publics et privés, d’identifier les recommandations et examiner les meilleures pratiques afin d’appuyer la RDC (République Démocratique du Congo) sur la voie de la transformation numérique.

 

Occasion pour le Patron des PTNTIC en RDC de féliciter tous les participants pour « les recommandations aussi bien innovantes que pertinentes qui se sont dégagées de ces échanges ».


« Dans le souci d’une franche collaboration et d’une dynamique dans l’écosystème télécoms/TIC, mon ministère tiendra compte de vos propositions dans son document de Politique Sectorielle. Dans le respect de la vision du Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo et des attentes du gouvernement, nous allons favoriser un climat de confiance pour des investissements accrus dans ce secteur important pour le développement du pays », a promis Augustin Kibassa.

Lors des travaux, plusieurs exposés ont captivé l’assistance. Marcel Pero, Conseiller du Ministre des PTNTIC en charge de développement des compétences a présenté la politique sectorielle en décortiquant la vision à long terme du Ministre Augustin Kibassa Maliba sur le secteur en 8 axes stratégiques « pour atteindre plus d’inclusion et un meilleur accès des populations congolaises aux réseaux de télécoms et à l’internet haut débit d’ici 5 ans ».

Et le Ministre Augustin Kibassa a dit dans son discours de clôture que son ambition est « d’améliorer sensiblement la connectivité d’ici 2030, dans le but d’atteindre tous les congolais ».

« Dans cette optique, je note avec satisfaction l’adoption par le Conseil des Ministres du Décret portant Création, Organisation et Fonctionnement de l’Établissement Public dénommé FDSU. (…) J’affirme ma disponibilité à continuer les échanges dans un cadre de concertation permanente », ajoute Augustin Kibassa Maliba.

Devant les participants, les représentants des ministères des PTNTIC et des finances ont fait remarquer la volonté du gouvernement de collaborer avec tous les acteurs du secteur pour créer un environnement favorable aux investissements, revoir à la baisse le taux d’imposition, réduire le droit d’accès et faire respecter les bonnes pratiques au niveau privé comme des agents de l’État.

CP

Lire aussi

Les plus populaires