Ituri : 2 personnes tuées et plusieurs dégâts matériels enregistrés après une attaque rebelle à Some

 

Des présumés combattants ougandais de Forces Démocratiques Alliées (ADF) ont attaqué, dans la matinée de ce samedi 22 octobre 2022, la localité de Some, à au moins vingt-six (26) kilomètres au sud de Mambasa, dans la chefferie de Babila Bakwanza, dans la province de l’Ituri.

D’après plusieurs sources concordantes, ces rebelles auraient surgi au point kilométrique 27 et ont d’abord attaqué un hôpital situé dans cette zone avant de progresser dans le village. Ces mêmes sources avancent un bilan de deux (2) personnes tuées par ces rebelles. Cinq (5) maisons et cinq (5) véhicules ont été incendiés par ces combattants, ajoutent les mêmes sources.

De son côté, l’administrateur policier du territoire de Mambasa a indiqué qu’il s’agit de la « stratégie de diversion choisie par l’ennemi » qui est « actuellement acculé par nos forces armées » en opérations dans la zone. Le commissaire supérieur principal Matadi Muyapandi Jean-Baptiste a rassuré que « des dispositions idoines sont prises pour éviter la surprise ».


La nouvelle de cette attaque a littéralement refroidi les coeurs des habitants de Mambasa. Généralement bondées de monde, plusieurs artères aux abords du marché « Zala na Mbangu » sont restées moins fréquentées une bonne partie de la journée.

Lire aussi  Nord-Kivu : Reprise des combats entre l'armée et la rébellion du M-23 (Communiqué)

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires