Tshisekedi attendu ce jeudi à Mbuji-Mayi

Présentée comme la capitale du diamant, Mbuji-mayi etait, il y’a peu, une ville menacée de disparition du fait des nombreuses têtes d’érosion et de la déliquescence de sa voirie urbaine,

une situation qui contrariait avec sa renommée internationale.

Grâce à la volonté politique du président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Mbuji -Mayi est aujourd’hui un grand chantier dont les premiers résultats sont spectaculaires.


Des travaux d’hercule sont en cours d’exécution dont la plupart en état de finition.

Tout celui qui atterrit à l’aéroport de Bipemba est d’abord marqué par l’ampleur des travaux d’élargissement et modernisation de la piste de l’aéroport de Bipemba. A terme, la piste de Bipemba pourra accueillir des grands porteurs pour des vols nationaux et internationaux.

Après les travaux anti érosifs au tour de la piste, sera le tour d’autres infrastructures aéroportuaires à recevoir un coup de neuf.

Les principales artères du chef-lieu sont en plein réhabilitation.

Lire aussi  RDC : " le rapatriement des reliques de Lumumba est reporté au 17 janvier 2022" ( Félix Tshisekedi)

Les avenues jadis coupées à la circulation sont totalement reconstruites , revêtues du bitume sur plusieurs tronçons avec la particularité de construction des voies d’évacuation des eaux.

Le programme présidentiel de lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales connaît également des effets palpables sur le terrain.

Plusieurs bâtiments administratifs, des auditoires et résidences d’étudiants de l’Université de Mbuji ( UM) sortent de terre dans la commune de Bipemba.

Un autre chantier de grande envergure est l’hôpital Général de Saint Baptiste Kansele.

Il s’agit de la plus grande infrastructure hospitalière post-coloniale en construction pour l’espace Grand Kasai .
Les travaux sont exécutés à hauteur de 70% et les constructeurs soutiennent que ce bijou sera livré début 2023.

L’hôpital de la Muya dans la commune du même nom est complètement modernisé ; il sera remis en service en décembre 2022.

Dans le chapitre des infrastructures scolaires , les résultats sont des plus spectaculaires

Des écoles publiques sont reconstruites dans chaque commune pour le grand bien des élèves du primaire et secondaire .

Lire aussi  RDC : Aussitôt arrivé à Bukavu, le couple royal belge s'est dirigé vers Panzi pour un échange avec le Dr. Dénis Mukwege

Confrontée à une pénurie d’eau potable, Mbuji-mayi a l’avantage de compter 4 châteaux d’eau et 3 grands réservoirs d’eau potable tirée de la rivière Lukelenge.

Dans la commune de Muya deux châteaux d’eau d’une capacité de 1420 m3 seront fonctionnelles dans quelques semaines.

Deux autres châteaux d’eau de grande capacité sont en phase de finition à Tshilomba .
181 km de réseau de distribution sont réhabilités et près de 500 fontaines aménagés à travers la ville.

Venu en
précurseur, le directeur de cabinet adjoint du Chef de l’Etat Olivier Mondonge a fait le tour de quelques chantiers de Mbuji-mayi.

Attendu ce jeudi 27 octobre pour clôturer le forum Makutano, le président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo effectuera une visite d’inspection de ces différents chantiers.

Mbuji-mayi présente aujourd’hui une autre image que celle des dernières années.

La capitale du diamant renaît de ses ruines grâce à Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

CP

Lire aussi

Les plus populaires