Affrontements FARDC – M23/RDF : Les journalistes appelés au sens de responsabilité (Armée)

Le porte-parole des opérations Sokola 2 Nord-Kivu, s’exprimant sur les affrontements qui se déroulent ces jours entre l’armée congolaise et les terroristes du mouvement du Vingt-trois mars (M-23) sous le soutien de la République du Rwanda, appelle les professionnels des médias au sens de responsabilité, surtout dans la publication des informations « allant dans le sens de décourager l’armée loyaliste ».

Il l’a dit dans un communiqué transmis aux responsables des médias ce mercredi 26 octobre 2022.

Le général major Sylvain Ekenge « met en garde toute personne qui diffusera de nouvelles injustes » avant de promettre « la fermeture définitive des médias qui impliqueront également l’arrestation du journaliste responsable de la publication ».


Il rappelle qu’en cette période de crise sécuritaire, « le rôle des médias est d’accompagner les militaires FARDC dans la lutte contre l’agression rebelle ».

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi  Beni - Enrôlement de la population : ‹‹ Soyez vigilants, que les ADF ne s'enrôlent pas ›› (Administrateur militaire)

Lire aussi

Les plus populaires