Reconnaissance de l’agression rwandaise par les USA : « C’est une vraie victoire diplomatique » (JP Kambila)

Les USA ont dit ouvertement, lors de la réunion du conseil de sécurité des Nations-Unies, que le Rwanda était derrière le M-23 et qu’il devait arrêter de le soutenir. Cette position des États-Unis d’Amérique a réjoui plusieurs acteurs sociopolitiques de la RDC. La question la plus évidente à se poser pour l’heure est : reconnaissance de l’agression rwandaise, et après ?

Jean-Pierre Kambila se pose la même question. Dans un tweet, l’ancien directeur de cabinet de Joseph Kabila, ancien Chef de l’État, ne s’est pas quand-même empêché de parler d’une « victoire diplomatique ».

« Ça c’est une vraie victoire diplomatique », a-t-il déclaré dans son compte Twitter.


Avant de se demander : « Comment faire pour la transformer en une véritable étape vers la paix dans le Nord-Kivu ? ».

Pour l’essayiste, « RDC ekolonga », traduisez « la RDC vaincra ».

C’est depuis plusieurs mois que le pays de Félix Tshisekedi dénonce le soutien du Rwanda au M-23. Les appels se sont multipliés à l’endroit de la communauté internationale pour condamner Kigali et ainsi exiger le retrait des Forces de Défense Rwandaise (RDF) du territoire congolais.

Lire aussi  Tanganyika : les FARDC "contrôlent toutes les positions des villages du groupement de Muliro"

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires