Agression rwandaise contre la RDC : L’ambassadeur rwandais Vincent Karega expulsé

Il est temps pour Vincent Karega de faire ses valises et rentrer dans son pays, le Rwanda. Kinshasa vient de décider l’expulsion de l’ambassadeur rwandais de son sol, endéans 48 heures.

Cette décision, parmi tant d’autres annoncées par le Ministre de la Communication et Porte-parole du Gouvernement Patrick Muyaya, est le fruit d’une réunion du Conseil de Sécurité et de Défense présidée dans la soirée de ce samedi par le Président de la République, sur l’évolution de la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC marquée notamment par l’agression du M-23 soutenu par le Rwanda.

Depuis plusieurs mois déjà, la clameur publique réclamait l’expulsion du diplomate rwandais de la RDC en raison des tensions persistantes entre les deux (2) pays frontaliers suite à la guerre que le Rwanda s’est décidée de faire à la RDC. Cette décision intervient alors que les États-Unis d’Amérique viennent de condamner, pour la première fois et de manière officielle, le soutien du Rwanda au M-23, avant de lui demander d’arrêter d’apporter son soutien à ces rebelles.


Depuis fin 2021, le Rwanda a réactivé le mouvement du 23 mars dans le Nord-Kivu, précisément dans le territoire de Rutshuru. Là, ces insurgés assiègent la cité de Bunagana, frontalière à l’Ouganda, depuis le 13 juin dernier. Ces derniers jours, des combats ont repris après plusieurs semaines d’accalmie sur le front qui se trouve actuellement à Ntamugenga.

Lire aussi  Beni : Des inconnus armés ôtent la vie à un agent de péage route à Bashu

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires