Goma : Des manifestations spontanées contre l’agression rwandaise signalées après l’annonce de l’expulsion de Vincent Karega

 

Des manifestations spontanées ont été organisées à Goma dimanche 30 octobre 2022 pour dénoncer l’agression rwandaise et la complicité de l’ouganda, dans l’occupation du territoire de Rutshuru.

Les manifestants en colère ont brûlé un drapeau du Rwanda à la frontière Congolo-rwandaise dite « grande barrière » pour exiger le respect de la souveraineté et l’intégrité territoriale de la RDC par ses voisins.

Les manifestants ont promis de mener d’autres manifestations de pression dès ce lundi 30 octobre 2022 afin de réclamer le retrait des troupes rwandaises et ougandaises sur le territoire national.


« Ils doivent partir, nous ne voulons plus d’eux ces militaires rwandais. Aujourd’hui c’est un avant-goût, demain nous annonçons des manifestations de haute portée », dit Espoir Aspirine un des manifestants.

Samedi, le conseil supérieur de la défense de la RDC a décidé de l’expulsion de l’ambassadeur rwandais en RDC Vincent Karega en plus des mesures de restrictions contre les rwandais en République Démocratique du Congo.

Lire aussi  "Dans certains axes dont Chanzu, Runyonyi et Bigega, des nouveaux renforts en provenance du Rwanda sont arrivés" (JP Bemba)

David Lupemba

 

Lire aussi

Les plus populaires