RDC – Agression rwandaise : L’Union Européenne appelle au « retrait immédiat du M23 sur le sol congolais »

 

Dans un communiqué de ce lundi 31 octobre 2022, l’Union Européenne (UE) s’est rangée derrière les communiqués de l’Union Africaine (UA) et ainsi que du secrétaire général des Nations Unies pour appeller, à son tour, à la « cessation immédiate des hostilités et recommande au M-23 de quitter les zones RD.Congolaise occupées par les populations ».

« L’Union européenne s’associe aux communiqués de l’Union africaine et du Secrétaire général des Nations Unies suite à la recrudescence des violences dans l’Est de la RDC. Elle affirme sa solidarité à l’égard des milliers de civils à nouveau durement impactés par ces violences. L’Union européenne appelle à la cessation immédiate des hostilités, au retrait du M23 des zones occupées et au désarmement de tous les groupes armés », a communiqué cette organisation internationale.

Pour l’Union Européenne, « la RDC et le Rwanda devraient dialoguer et considérer La mise en œuvre effective des engagements politiques pris lors des assises de Luanda et de Nairobi qui est la seule voie possible ».

Lire aussi  Nord-Kivu : Le Sous-chef d'état-major des FARDC à Beni pour s'imprégner de la situation sécuritaire

Entre-temps, le Rwanda continue à agresser, comme depuis de decenie, la RDC dans sa partie Est, sous couvert du M23 qui a fait des centaines des morts, des déplacés ainsi que des dégâts matériels important.

Célestin Zeula, stagiaire IFASIC

 

Lire aussi

Les plus populaires