Ituri : A l’appel de Félix Tshisekedi, 56 jeunes s’enrôlent aux FARDC en plus de 200 autres déjà enregistrés avant

Au total 56 jeunes de la province de l’Ituri ont pris l’engagement de servir sous le drapeau national. Ceux-ci ont décidé d’intégrer les rangs des FARDC après l’appel du chef de l’État, jeudi 3 novembre à une mobilisation de la jeunesse derrière les forces régulières en vue de faire face à l’agression rwandaise, sous le label du M23.

Ces chiffres ont été livrés à ACTU7.CD par le colonel Désiré Lobho, chargé de recrutement au sein de la 32ème région militaire. A l’en croire, ces effectifs ont été atteints, 72 heures après l’adresse à la Nation du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

« Après le message du chef de l’État, il y a un engouement terrible ici en Ituri, les jeunes veulent tous aller servir sous le drapeau congolais. […] Actuellement sur place j’ai 256 jeunes, les uns sont venus avant l’appel du chef de l’État, après le discours du chef de l’État on vient de recevoir 56 jeunes », a-t-il expliqué.


Cet officier des FARDC encourage les autres jeunes à adhérer au sein des forces régulières afin de défendre la nation contre toute agression.

Lire aussi  Sud-Kivu : 21 personnes kidnappées par des présumés Maï-Maï dans le secteur de Tanganyika à Fizi

Entre-temps, dans la province voisine du Nord-Kivu, plus de 3.000 jeunes se sont enrôlés aux FARDC, 48heures après l’appel du chef de l’État. L’information a été livrée samedi 5 novembre dernier par le colonel Faustin Ndakala, chargé du recrutement au sein des FARDC dans la zone Est.

Parmi ces nouvelles recrues, plus de 800 sont venues de la ville de Goma et plus de 2000 autres de la partie Grand-Nord-Kivu. Les territoires de Walikale et Masisi ont enrôlé, respectivement 65 et 352 jeunes, a-t-il fait savoir.

Didy Vitava

Lire aussi

Les plus populaires