Nord-Kivu : La société civile se réjouit des bombardements des bastions M-23/RDF et appelle à un soutien aux FARDC

 

La société civile, coordination provinciale du Nord-kivu, se réjouit des opérations de bombardements des positions des rebelles du mouvement du vingt-trois mars (M-23) soutenus par le Rwanda, l’avant-midi de ce mardi 8 novembre 2022 dans différentes régions du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Selon son premier vice-président, Edgar Mateso, cette manière de faire prouve la détermination des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la pacification de la partie Est du Congo en général, particulièrement dans le territoire de Rutshuru, illégalement occupé par ces inciviques.

Edgar Mateso souhaite que des actions similaires s’intensifient aussi dans les territoires de Beni (Nord-Kivu) et Irumu (Ituri), longtemps secoués par l’activisme de la neubileuse ADF.


Au même moment, la société civile du Nord-Kivu appelle la population à apporter son soutien total aux FARDC afin qu’ils parviennent, dans un bref délai, à exterminer ces disciples de Caïn qui ne visent qu’endeuiller nuit et jour les congolais.

Lire aussi  Haut-Katanga : Première rencontre entre le gouverneur et le nouveau commandement des FARDC

Le premier vice-président de la société civile/Nord-Kivu a par ailleurs salué la manière dont les jeunes se font enrôler dans le rang de l’armée dans le but de défendre l’intégrité territoriale.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires