Nord-Kivu : 3 morts et 20 personnes portées disparues après une attaque rebelle à Kabasha

 

Trois (3) personnes ont été tuées au cours d’une attaque rebelle survenue ce mercredi 9 novembre 2022 au village Kabasha, dans le groupement Buliki, sur l’axe Butembo-Beni, dans la province du Nord-Kivu.

Le chef du groupement Buliki a indiqué que les rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF), responsables de cette attaque, auraient emprunté trois (3) axes pour atteindre le centre de Kabasha. L’autorité coutumière avance un bilan de trois (3) personnes tuées, quatre (4) véhicules et seize (16) portes de boutique vandalisées.

Une source médicale a indiqué aux médias qu’environs vingt (20) personnes ont été emmenées captives par les assaillants. Parmi ces otages, se trouverait un médecin, des malades et leurs gardes. À la base de cette attaque, les activités sont paralysées dans la région et plusieurs familles se déplacent vers des zones jugées sécurisées.


Le 20 octobre dernier, une nouvelle attaque rebelle avait ciblée la localité de Maboya, sur le même axe routier. Plusieurs personnes parmi lesquelles une religieuse médecin avaient trouvé la mort dans cette attaque.

Lire aussi  Beni : Deux villages de la chefferie de Watalinga se vident de leurs habitants après l'attaque des ADF ayant fait plusieurs morts et maisons incendiées

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires